Mythes autour des langues et du bilinguisme

Post tardif …

Je suis toujours très étonnée de combien certaines personnes, tout en n’étant pas linguistes, se sentent parfaitement expertes en matières de langues, de politique linguistique, de bilinguisme, de sociolinguistique …

Non qu’il soit défendu d’avoir des représentations par rapport aux langues et à tout ce qui les concerne. Loin de là … Les langues, dit Louis-Jean Calvet, sont, en même temps, des pratiques et des représentations. Cependant les professionnels des langues, qu’il s’agisse d’enseignants (et de toute discipline), de journalistes, de politiques (ou autres) actifs dans le domaines des langues devraient avoir construit des représentations un tant soit peu rigoureuses par rapport à ce qu’est réellement une langue. Pour ne pas parler des mythes persistants qui circulent autour du locuteur bilingue et de la mythisation constante de ses compétences et de ses qualités.

Le bilingue n’est ni supérieur ni inférieur au locuteur monolingue, si tant est que ce dernier  existe réellement (j’aurai tendance moi à affirmer, paradoxalement, que tout locuteur – même d’une seule langue – est, d’une certaine façon, plurilingue dans cette langue-là …). Le locuteur bilingue est simplement différent dans ses fonctionnements langagiers (et cognitifs).

Alors, quelques lectures qui m’ont beaucoup aidée à déconstruire les mythes et les représentations erronées:

à propos des langues : Bauer, L. & Trudgill, P. (1998): Language Myths, England,  Penguin Books

à propos des bilingues et du bilinguisme: 

  •  GROSJEAN, F. (1982) : Life with Two Languages – An Introduction to Bilingualism, Cambridge, Massachusetts and London, England, Harvard University Press.
  • GROSJEAN, F. (2010) : Bilingual – Life and reality, Cambridge, Harvard University Press.

François Grosjean est un pyscholinguiste lui même bilingue: les deux ouvrages ici indiqués sont jouissifs à la lecture pour tout bilingue (… et tout monolingue, bien entendu) qui cherche à se comprendre. Enfin un psycholinguiste qui a vécu dans sa chair, dans son intelligence et dans sa vie tous les aléas du locuteur bilingue!!! C’est une lecture réconfortante et dédramatisante. Marinette Matthey dirait « dépathologisante »!!!

Visitez aussi le site de François Grosjean.

Bonnes lectures, si ça vous dit!

Une réflexion au sujet de « Mythes autour des langues et du bilinguisme »

  1. Ping : Plurilinguisme : du handicap à la supériorité? | De langues et d'autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s