Archives mensuelles : avril 2013

Educations plurilingues – L’aire francophone entre héritages et innovations

Ouvrage collectif fraîchement publié sous la direction de Danielle Omer et de Frédéric Tupin aux Presses Universitaires de Rennes.

Education plurilingueCet ouvrage présente les spécificités d’un contexte éducatif plurilingue et francophone sur des publics scolaires dont le répertoire linguistique premier n’est pas produit comme langue d’enseignement à l’école. Enrichi par plusieurs études, basé sur des espaces géographiques diversifiés balayant l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Afrique et des temporalités étendues, il offre des perspectives sur les politiques linguistiques éducatives qui oscillent entre la poursuite du statu quo hérité et la prise en compte des répertoires linguistiques des élèves. (Texte de la présentation éditoriale)

Lire la suite

Les langues au coeur de l’éducation – Principes, pratiques, propositions

Je suis particulièrement heureuse de vous informer de la parution d’une nouvelle publication de l’Association pour le Développement de l’Enseignement Bi-/plurilingue (ADEB), fruit d’une belle aventure commune autour de valeurs partagées.

copertinaLes langues sont au cœur de l’éducation. La prise en compte par l’École de la pluralité et de la variation linguistiques est d’importance centrale ; non seulement pour l’accès aux connaissances, le développement des compétences, l’ouverture à la diversité des cultures, mais aussi en vue de la construction identitaire des jeunes et du vivre ensemble en société. C’est pourquoi, dans le cadre des enseignements et des dispositifs institutionnels existants, il importe de dégager les voies d’une éducation langagière plus intégrée, plus cohérente, plus explicite et aussi plus inclusive. À partir avant tout de la situation française, mais en tenant compte de l’expérience d’autres contextes, cet ouvrage de référence affirme des principes, présente des orientations, expose des analyses et identifie des pratiques qui justifient et illustrent une mise en relation plus forte de tous les enseignements sur la base des dimensions langagières que tous ont en partage. Il examine l’existant, inventorie des ressources pédagogiques plurielles, aborde les questions relatives à l’organisation des curriculums et à la formation des enseignants. Il y est avant tout question des rapports et des convergences possibles entre la langue majeure de scolarisation, les langues régionales, les langues étrangères (singulièrement l’anglais) et les langues de la migration.

Lire la suite

Promouvoir le plurilinguisme en langue de scolarisation

Comment ne pas ignorer mais, au contraire, tirer profit des langues – de plus en plus nombreuses et diverses – qui font partie des répertoires des élèves? Comment valoriser chaque élève à travers la prise en compte des ressources plurielles dont il dispose? Comment faire en sorte que les ressources individuelles contribuent à l’éducation plurilingue et interculturelle de toute la classe? Comment réaliser tout cela en classe de langue de scolarisation, c’est-à-dire en classe de français en France, de suédois en Suède, de hongrois en Hongrie, … ?

Voilà quelques questions auxquelles a répondu – par des propositions concrètes et  constructives – le projet MARILLE (Majority Language Instruction as a Basis for Plurilingual Education) dans le cadre de l’avant-dernier programme 2008-2011 du Centre Européen des Langues Vivantes du Conseil de l’Europe.

Lire la suite

Les femmes dans le discours

Rien ne m’irrite autant que l’arrogance et la morgue. Et d’autant plus fortement dans deux situations particulières : quand elles sont le fait de femmes ou de gens éduqués voire cultivés. Je pense, surtout, en ce qui concerne ces derniers, ceux d’entre eux à qui il incombe de porter la connaissance au plus haut point possible à un moment historique donné. À ceux-ci c’est une humilité sans fin venant du savoir qui siérait davantage.

Pourtant, j’en arrive parfois – par paradoxe et par exaspération – à penser qu’arrogance et morgue devraient être apprises aux femmes comme stratégies discursives.

Lire la suite

La langue et les disciplines scientifiques

La langue a une importance centrale dans l’acquisition des méthodes et des contenus des différentes disciplines à l’école. Le succès scolaire des élèves dépend, en effet, de la maîtrise de la langue et du langage de chacune d’entre elles. Ce qui peut poser problème si la conscience de l’existence de cette dimension langagière des disciplines et de la nécessité de son enseignement et de son apprentissage spécifiques est absente.

Peut-on enseigner la physique (et les sciences) avec un langage simple? est le titre d’une émission radio du 18.01.2013 de Science Publique, qu’il est encore possible de podcaster sur le site de France Culture.  Les invités – des scientifiques et un enseignant – y abordent le thème de la langue pour ce qui est du domaine scientifique : ils évoquent, entre autres, le rapport entre le langage quotidien et le langage formel, la nécessaire transition entre les deux ainsi que la relation entre la langue et les concepts / notions.

Je reviendrai encore et souvent sur le rôle de la langue dans la construction des connaissances. A suivre donc …

Politiques linguistiques et représentations sociales – Récit de recherche

Dans cet article, juste publié en ligne par le Groupe d’Étude sur le Plurilinguisme européen (GEPE) de l’Université de Strasbourg, je retrace les heurs et malheurs d’une recherche publiée en 2003 sur les représentations sociales autour des langues et du bi- /plurilinguisme dans et autour du système éducatif bilingue du Val d’Aoste.

Cette recherche a été menée par l’Institut Régional de Recherche Éducative pour le Val d’Aoste (IRRE-VDA). La supervision scientifique a été assurée par Bernard Py de l’Université de Neuchâtel, qui nous a quitté en 2012 et auquel va mon immense reconnaissance et mon souvenir amical.

Outre ma collègue Daniela Coletta et moi-même pour le compte de l’IRRE-VDA, Laurent Gajo, Marinette Matthey et Cecilia Serra sont les chercheur(e)s impliqué(e)s dans cette recherche.

Bernard Py en a rédigé une introduction remarquable.

Texte à l’origine de l’article : CAVALLI, M., COLETTA, D., GAJO, L., MATTHEY, M. & SERRA, C. (2003) : Langues, bilinguisme et représentations sociales au Val d’Aoste – Rapport de recherche, Introduction de B. PY, Aoste, IRRE-VDA, pp. 611.

Espaces scolaires et plurilinguisme

Une nouvelle publication en ligne du Groupe d’Étude sur le Plurilinguisme Européen (GEPE) de l’Université de Strasbourg vient juste de sortir : c’est le n° 5, avec le titre de ce post.

J’y ai écrit un article (cf. prochain post).